Entre écologie, hi-tech et culture, Kigali renaît de ses cendres 30 ans après le génocide

Quand on survole le Rwanda pour la première fois, depuis le bleu du ciel, on est frappé par la verdure de collines et des forêts qui parsèment le pays surnommé à juste titre “la petite Suisse”. Kigali, perchée à 1500 mètres d’altitude, signifie dans le dialecte local, “quelque chose de grand et qui s’étend”. La capitale rwandaise, constituée de plusieurs mondes, forme un patchwork à l’horizon, avec, d’un côté, les nouveaux quartiers aux immeubles ultramodernes et aux célèbres enseignes internationales, signes d’un dynamisme économique propulsé par le gouvernement actuel, avec notamment le Centre de Congrès, le Centre financier international de Kigali et la future Cité de l’Innovation, et d’un autre côté, les quartiers pauvres et traditionnels mais tout autant réglés au cordeau.

La technologie peut transformer les déchets électroniques en or

Si les déchets électroniques peuvent nuire à la planète, ils ouvrent également la voie à des solutions innovantes qui promettent un avenir plus durable. Le recyclage des produits électroniques mis au rebut et leur transformation en or pourraient transformer un défi mondial en une pratique durable de l’économie circulaire, souligne un article du magazine INNOVATORS, intitulé New alchemy of the digital

Le photographe Edward Burtynsky fait du beau avec du laid pour informer et interpeller 

Passionné par la pellicule depuis son plus jeune âge, Edward Burtynsky fait des photographies illustrant des endroits qui nous sont souvent inconnus et qui explorent l’impact de l’humanité et de la civilisation sur le paysage avec une beauté nouvelle, mais qui n’est plus naturelle. « J’essaye de faire des images fortes qui puissent arrêter les gens et leur demander de regarder. J’ai cherché à travers le monde des endroits qui parlent à notre inconscient collectif pour créer des images qui nous font réfléchir sur ce que nous avons inventé », raconte le photographe.

Des leaders de la restauration des écosystèmes remportent le Prix Gulbenkian pour l’humanité

Trois personnalités inspirantes ont été récompensées par le Prix Gulbenkian pour l’humanité 2023 en reconnaissance de leur leadership climatique dans la restauration et la protection des écosystèmes vitaux : Bandi « Apai Janggut », leader communautaire (Indonésie), Cécile Bibiane Ndjebet, activiste et agronome (Cameroun), et Lélia Wanick Salgado, environnementaliste, designer et scénographe (Brésil). Le jury, présidé par […]

+