De jeunes ingénieures tunisiennes inventent un fauteuil roulant intelligent

Un système de fauteuil roulant intelligent conçu par une équipe de jeunes ingénieures tunisiennes a atteint la finale d’un prestigieux prix destiné aux inventeurs européens.

Le projet, appelé Moovobrain, permet aux utilisateurs de fauteuils roulants de se déplacer à l’aide d’un « touchpad » (pavé tactile), d’une commande vocale, de gestes faciaux ou, plus impressionnant encore, d’un casque qui détecte les signaux de leur cerveau.

Moovobrain a été sélectionné parmi plus de 550 candidats pour la phase finale du Prix des jeunes inventeurs, lancé par l’Office européen des brevets en 2021.

Cette année marque « la première fois qu’une équipe tunisienne et arabe atteint la phase finale » du concours international, selon l’organisation.

L’équipe entièrement féminine affrontera deux autres finalistes, les Pays-Bas et l’Ukraine, pour remporter le premier prix le 9 juillet à Malte.

L’inspiration pour l’application Moovobrain est venue du cofondateur Souleima Ben Temime, 28 ans, dont l’oncle était « obligé de se déplacer en fauteuil roulant » après avoir la partie supérieure du corps paralysée.

Les quatre inventrices se sont rencontrées à l’Institut supérieur des sciences médicales de Tunis, où elles ont commencé à développer le prototype de Moovobrain en 2017, avant de créer la start-up technologique santé Gewinner deux ans plus tard.

 

Articles Liés

NEWSLETTER HEBDOMADAIRE !

Radar

Nos meilleures idées, actualités, tendances, et des pensées.

PT / ENG

+